Félix Lemelin qu’on a connu à La Voix en 2018 vient de lancer sa chanson I’m done anyway (assez parler). Ce premier extrait pop-franco sera sur son album à paraître en 2021. On a discuté avec lui sur Zoom afin d’en apprendre davantage.

Je lui ai d’abord demandé de ce qu’il a retenu de son passage dans l’équipe de Lara lors de la populaire émission.

FL : Tellement de choses ! Cela a été la plus belle expérience de ma vie. C’était mon rêve de participer à cette émission-là depuis que je suis jeune ! De rencontrer Lara, d’être dans son équipe et qu’on connecte comme ça, c’était vraiment un rêve ! Ce que je retiens le plus aussi, ce sont les rencontres que j’ai faites, les gens, la famille qu’on a créée, les apprentissages que j’ai faits, ça m’a fait du bien d’être moi-même, de faire de la musique !

Crédit : Jean-François Galipeau

Tu as eu la chance de travailler avec Scott Price. Qu’est-ce que ça représentait travailler avec lui ?

FL : C’était mon réalisateur ! J’étais stressé au début, un peu intimidé, mais il est tellement fin et accueillant ! On avait vraiment une relation amicale, c’est ça que j’ai aimé. Il m’a tout de suite mis à l’aise. On a enregistré dans son sous-sol. Il m’a mis en confiance rapidement. J’ai beaucoup appris et je suis méga reconnaissant d’avoir pu travailler avec lui.

Crédit : Jean-François Galipeau

Comment s’est passée la création de ton album en période de pandémie ?

FL : Mes chansons ont été enregistrées en 2019, de février à avril, donc avant la fameuse pandémie ! La sortie de mon premier extrait devait être juste avant la pandémie, mais on l’a reportée vu la situation. J’ai profité de mon temps libre pour écrire beaucoup d’autres chansons.

Crédit : Jean-François Galipeau

Son album sera majoritairement pop, avec beaucoup de piano et guitare. Beaucoup de ballades t d’autres un peu plus « up tempos ». Il sera majoritairement en français, soit plus de 75 %. 

Jusqu’à maintenant, tu avais écrit plus en anglais. Comment s’est passée la transition vers le français ?

FL : Au départ, c’est vrai que je composais plus en anglais. Je sortais des accords de piano et de guitare. J’ai vraiment composé rapidement, beaucoup de chansons en peu de temps, mais je n’écrivais pas nécessairement de texte. J’ai eu de l’aide de l’auteure-compositrice-interprète Gaële. Elle a vraiment été un gros pilier dans ce projet. Elle a été à l’écoute de ce que je voulais transmettre comme messages. Elle m’a donné plusieurs outils pour les transposer en français. Cela a été un bel apprentissage. Avant, je ne me faisais pas vraiment confiance pour écrire en français. L’écriture en français, c’était vraiment un beau défi.

Crédit : Jean-François Galipeau

Parle-moi de ta nouvelle chanson I’m done anyway (assez parler).

FL : À la base, c’est une chanson d’amour. Ça parle de lâcher prise, de « tirer la plug » sur une relation malsaine. Quand on a l’impression de tourner en rond, d’être dans un cul-de-sac. Quand les mots, les discussions ne mènent à rien. C’est difficile, mais il faut être capable de reprendre les rênes de sa vie, de s’assumer et de s’écouter. Dans le vidéoclip, je prends parole pour la fille. Le gars peut tellement représenter autre chose que l’amoureux. Ça peut être un ami, un collègue ou un professeur, n’importe quelle relation toxique. N’importe qui, avec qui l’on a trop perdu trop de temps. Je voulais démontrer que c’est faisable de mettre son pied à terre.

FL : La majorité de ma musique ce sont des messages à grand déploiement pour que les gens puissent se faire leur propre histoire. J’aime m’adresser aux jeunes aussi ! Je veux leur dire de se faire confiance et d’être eux-mêmes que c’est comme ça qu’ils vont briller. J’ouvre une porte sur moi, mais pas trop ! Je veux que les gens puissent se rattacher à la chanson, que ça ne soit pas juste mes histoires.

Pour l’instant, la date de sortie de cet album n’est pas encore déterminée. Dans le meilleur des mondes, Félix aimerait effectuer un lancement à Montréal ainsi qu’à Québec. Il a vraiment hâte d’aller à la rencontre du public, avec le même amour et la même douceur qu’il a mis sur cet album.

Crédit : Jean-François Galipeau

En attendant, sa chanson I’m done anyway (assez parlé) est disponible partout, ainsi que son vidéoclip. Un deuxième extrait devrait également sortir prochainement.

Crédit de la photo principale : Jean-François Galipeau