Depuis la tempête médiatique provoquée autour d’une photo où on voit Jérémy Gabriel inhaler une substance illicite, le fondateur du Rockfest, Alex Martel, a finalement offert ses excuses à l’interprète de I Don’t Care, qu’il qualifie de « grand artiste de la chanson québécoise ».

Dans un message publié sur sa page Facebook, Alex Martel semble avoir plié devant les menaces de poursuite que voulait entamer l’équipe de Jérémy Gabriel. « Alors que je suis en tournée au Mexique avec Deadly Apples, il semble que j’ai créé une tempête médiatique au Québec. Suite à des menaces de poursuite, nous avons retiré la photo de Jeremy Gabriel », a-t-il déclaré.

Martel a indiqué que la photo existait déjà bien avant que le Rockfest la diffuse sur ses réseaux sociaux. « Cette photo circulait déjà partout sur les médias sociaux et nous l’avions partagée sur un ton humoristique sans mauvaise intention, en clin d’œil à la vidéo de l’an dernier dans laquelle Jeremy affirmait vivre le “lifestyle sex, drugs and rock n’ roll” ainsi qu’en clin d’œil à notre annonce récente concernant le cannabis ».

Jérémy Gabriel n’a franchement pas aimé le cliché. Dans une entrevue au Journal de Montréal, son gérant jugeait qu’il s’agissait d’une intrusion dans la vie privée du chanteur. Alex Martel a présenté ses excuses à celui qu’il considère comme un « grand artiste de la chanson québécoise ».

Puisque la publication litigieuse a été supprimée, on n’a aucune idée si les menaces de poursuite vont se concrétiser.

Pour lire le texte au complet, c’est juste en dessous :