La comédienne Francine Ruel était sur le plateau de Tout le monde en parle pour promouvoir son nouveau roman, Le promeneur de chèvres.

Elle a profité de l’occasion pour venir parler du projet télé inspiré de son roman Anna et l’enfant-vieillard. C’était également le moment d’avoir des nouvelles fraîches de son fils, récemment sorti de la rue.

L’actrice a exprimé le souhait que son fils se reprenne en mains, mais a expliqué que ce n’était aussi simple que cela en paraissait. « Il dort plus dans la rue, mais il n’est pas sorti du bois. C’est un apprentissage. C’est fou, c’est comme si ces gens-là recommencent à marcher, à parler, à être en société », a-telle confié à Guy A. Lepage.

Celle qui a joué dans Scoop a avoué qu’il était difficile de réaliser qu’on ne pouvait sauver les gens malgré eux. « La décision leur appartient de s’en sortir ou pas et ça, tous les parents que je rencontre, moi la première, on fait : ”Allez, go, vas-y, tu peux, t’es capable !”, mais on ne peut pas le faire à leur place », a-t-elle indiqué.

Concernant le projet de télé, Francine Ruel a révélé qu’elle ne voulait pas s’impliquer dans le scénario et que c’était décision. Son fils Étienne a lui aussi donné sa version des faits. L’actrice a raconté qu’en lisant les scénarios, elle a découvert des choses dont elle n’était pas encore au courant.