La 39e édition du gala de l’ADISQ se tenait hier en direct de la salle Wilfrid-Pelletier pour remettre des trophées aux meilleurs artisans de la musique québécoise.

Comme chaque année, il y a des gagnants ainsi que des perdants. Cette année ne fait pas exception et certains artistes se vident le cœur. Ç’a été le cas de Mario Pelchat qui a pété une solide coche sur son Facebook officiel.

Le chanteur s’est plaint sur le fait que ses poulains Érik Caouette et Sonny Caouette, de 2Frères, n’aient pas obtenu la statuette pour « Groupe de l’année » et que la formation ne soit pas sélectionnée pour « Chanson de l’année ».

L’interprète de Pleurs dans la pluie a indiqué : « 2Frères : 50 000 billets vendus, les artistes les plus diffusés au Canada en 2017, 13 semaines au numéro 1 avec 33 tours au Palmarès (qu’on prend bien soin de ne pas mettre en lice pour la chanson de l’année) 115 000 albums vendus, mais c’est pas suffisant pour remporter le groupe de l’année ! Quand on paye très cher pour son membership, pour produire, supporter, recenser ses artistes et… ses places dans la salle, on a le droit de crier à l’injustice crasse (que je subis depuis plus de 20 ans comme artiste) oui j’ai le droit d’être fâché ! »