Le fondateur de Juste pour rire, Gilbert Rozon, est poursuivi au civil par la comédienne Patricia Tulasne pour une somme de 1,6 million de dollars. C’est ce que Le Devoir vient de dévoiler en ses pages.

Celle qui était derrière le regroupement Les Courageuses « accuse l’homme d’affaires de l’avoir “brutalement violée” en 1994 ». Selon la requête déposée jeudi, la victime veut que justice soit rendue,  « que la vérité de l’agression qu’elle a subie soit démontrée, que les mensonges de [M. Rozon] soient exposés ».

Patricia Tulasne a qualifié Gilbert Rozon de « prédateur sexuel ». « [Il] a utilisé sa position de pouvoir et d’influence dans les sphères artistique, politique et sociale pour approcher et intentionnellement piéger plusieurs victimes, les agressant sexuellement avec l’expectative qu’elles n’auraient pas le courage de le dénoncer ou qu’elles craindraient ne pas être crues si elles osaient l’accuser »,  peut-on lire dans la requête.

Celle qu’on peut voir dans Une autre histoire diffusée à Radio-Canada a été « “brutalement violée” par M. Rozon à l’été 1994, à la suite d’un souper au restaurant Le Piémontais avec plusieurs acteurs du Dîner de cons, une pièce de théâtre où elle tenait un rôle et qui était présentée au festival Juste pour rire. Parmi les invités se trouvait M. Rozon », peut-on lire dans Le Devoir.

Source : Le Devoir