Présentée l’an dernier à Montréal pour Juste pour rire, la comédie musicale Grease s’amène à la salle Albert-Rousseau, à Québec, pour 24 soirs! Avec autant de représentations, on peut présumer que l’histoire d’amour entre Sandy et Danny sera un franc succès.

Les médias de Québec ont pu voir un extrait où la troupe interprète le grand succès Summer Nights. Avec un décor coloré et des vêtements flyés, le public revivra facilement cette époque folle de ce film culte.

Si certaines chansons et dialogues ont été traduits en français par Yves Morin, les classiques comme You’re The One That I Want et Grease seront chantés dans leur version originale.

Une chanson à l’image de leur personnage

C’est vraiment Hopelessly Devoted To You”, m’indique Annie Villeneuve l’interprète de Sandy au sujet de la chanson qui correspond le mieux à son personnage. C’est une chanson qui représente Sandy, car elle aime Danny, elle est dépourvue; il est compliqué. Elle veut tout pour lui, mais elle n’est pas prête à tout. C’est le texte parfait. C’est l’ambiance parfaite. C’est une fille romantique qui se demande ce qu’elle va faire”.

Quant à lui, Jason Roy-Léveillée a choisi une pièce qui veut tout dire : Sandy. “Tu saisis facilement pourquoi, c’est assez clair”, explique-il en riant. Le morceau raconte la relation difficile entre Sandy et Danny et on peut comprendre dans la chanson qu’il l’aime vraiment. Je crois que c’est ce qui représente le mieux mon personnage”.

https://www.youtube.com/watch?v=5yhwyf6igzM

La sympathique Annie Villeneuve a-t-elle quelques points de ressemblance avec son personnage? “J’aime beaucoup Sandy, car elle explore une partie de moi qui revendique, qui a du caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, mais qui le fait en douceur. L’autre passe en premier souvent, à un moment donné ça fait : non, non, non! Sandy est comme cela. C’est ce que je vais chercher en moi pour jouer ce personnage”.

La production de Grease, qui réunit 16 comédiens et 5 musiciens live, propose une 20e de chansons et promet d’en mettre plein les yeux. Si je me fie aux représentations l’été passé et ce printemps à Montréal, la comédie musicale a un bel avenir dans la Vieille Capitale. Grease est présenté à la salle Albert-Rousseau jusqu’au 24 juillet.

Crédit photo : Archives