Hier, La Presse faisait paraître un article dans lequel elle révélait le statut vaccinal du comédien Guillaume Lemay-Thivierge. Et que sa non-vaccination lui avait coûté la réalisation de certains épisodes de District 31.

Vous pouvez lire toute la saga ici. Plusieurs se demandaient si l’acteur allait un jour réagir à la controverse. Hier, en soirée, le principal intéressé a envoyé une missive aux médias.

D’entrée de jeu, il a voulu rectifier les faits. « À ce jour, je n’ai jamais partagé ou pris position dans les médias au sujet de mon statut vaccinal ou sur celui de quiconque. Il s’agit d’ailleurs d’une information personnelle et confidentielle qui n’aurait jamais dû se retrouver sur la place publique », a-t-il indiqué.

L’homme de 45 ans a également précisé qu’il continuait à se renseigner sur les vaccins et les effets de ceux-ci. « Ma réflexion à ce sujet est sérieuse et elle est alimentée par la soif du savoir. J’avais l’intention d’être adéquatement protégé par l’obtention d’un vaccin avec lequel je me sentais confortable et dont la disponibilité était initialement prévue en septembre. L’homologation de ce vaccin a été reportée, mais mon intention de me protéger et de protéger les autres demeure une priorité », peut-on lire.

Il a poursuivi en disant que son « cheminement de réflexion n’est pas étranger » à son processus décisionnel et son besoin d’y aller à son propre rythme. « Cette démarche est personnelle et je respecterai toujours celle des autres ».