Depuis la révélation de son statut vaccinal dans La Presse, le comédien Guillaume Lemay-Thivierge est au cœur d’une controverse.

Aujourd’hui, l’homme de 45 ans a réagi dans une vidéo de 6 minutes qu’il a partagée sur son compte Facebook. Dès le début, l’acteur a avoué que la situation était en train de déraper solidement.

Il est revenu sur les raison de ne pas recevoir de vaccin, pour le moment. Il a dénoncé le fait de se faire traiter d’anti-vaccin, car il s’informait et que sa décision n’était pas encore prise.

« Je sais bien que l’étau se resserre, je suis très conscient de ça, mais il faut au moins donner le droit à ceux à qui on dit : “Vous avez le droit de choisir”, le temps de choisir. Et celui que j’ai choisi, il n’est pas disponible actuellement », a-t-il indiqué.

Le comédien s’en est également pris au fait de voir tant de haine entre les pro-vaccins et les anti-vaccins. Il s’est engagé à respecter les personnes qui ont une opinion différente de lui. « Je m’engage à me faire vacciner, parce que je n’aurai pas le choix de toute façon si je veux continuer de vivre en société. Est-ce que vous me permettez de choisir celui que je voudrais avoir ? », a-t-il ajouté.

À la fin de sa vidéo, Lemay-Thivierge a expliqué qu’il prendra un autre vaccin si celui qu’il veut n’est pas possible, rappelant qu’il ira se faire vacciner. « Je ne vivrai pas en marge de la société, tout seul de mon bord. J’ai une famille, je veux faire partie de la gang. Je veux que la gang se tienne serrée, par exemple, c’est ce que j’aimerais ».

Voici la vidéo en question :