L’ancienne vedette des Nordiques de Québec et du Canadien a été surprise de voir qu’une personne s’est fait passer pour son neveu dans un projet relié au cannabis.

Le Journal de Montréal a mis la main sur un communiqué de presse publié en juin dernier dans lequel on pouvait lire : « Yann Lafleur, président de CannaCanada Inc., est le neveu de la superstar de hockey canadienne Guy Lafleur ». Évidemment, l’ancienne étoile du hockey n’était pas au courant et a décidé de réagir aujourd’hui.

C’est alors qu’il inaugurait une patinoire dont les fonds viennent de la Fondation des Canadiens pour l’enfance que le joueur de hockey a voulu mettre les choses au clair.

« Je ne connais pas de Yann Lafleur. Il n’est pas de ma famille, je vous le dis. Je ne sais pas ce que mon nom fait là. C’est ridicule que quelqu’un utilise mon nom », a-t-il déclaré au Journal de Montréal.

La mention du nom du « Démon blond » dans le communiqué est encore plus surprenante, sachant que l’ex-hockeyeur n’encourage aucunement la légalisation du pot.

Il a profité de l’occasion pour expliquer que le « gouvernement légalise le pot pour les revenus ». Selon lui, c’est l’unique raison. En effet, le gouvernement pourrait aller chercher plusieurs milliards de profit tous les ans.

Le « Démon blond » ajoute : « Ça coûtera aussi des milliards en frais médicaux. D’un autre côté, c’est donc un peu échanger quatre vingt-cinq sous pour un dollar. »

Le Journal de Montréal a tenté de joindre le « neveu » de Guy Lafleur, mais en vain.