Hier, l’avant-dernier épisode de la saison de District 31 a surpris les téléspectateurs avec le départ d’Isabelle Roy. Dans une entrevue qu’elle a donnée ce matin à Paul Arcand, la comédienne a expliqué les raisons de son retrait de l’émission.

Si l’on pensait que c’était l’auteur de la série Luc Dionne qui voulait se débarrasser d’Isabelle, Bourgeois-Leclerc a avoué qu’elle avait fait le tour du jardin. « C’est ma décision qui a été longuement murie. C’est probablement la décision professionnelle la plus difficile de toute ma vie », a-t-elle expliqué.

Elle a également mentionné qu’elle était fatiguée et que c’était un rythme pas toujours facile à suivre. « J’ai été capable de le tenir, mais j’ai eu envie de quitter ce rythme-là pour le moment », a-t-elle indiqué à Paul Arcand.

La comédienne a révélé à l’animateur qu’elle avait suggéré à Luc Dionne que son personnage se suicide plutôt que de se retirer simplement comme policière, mais ce dernier n’était pas chaud à cette idée.

« Pour ce qui est du départ d’Isabelle, j’avais envie qu’elle se suicide. Parce que j’avais envie d’ouvrir une porte pour parler du suicide chez les policiers », a-t-elle confié.

Hélène Bourgeois-Leclerc a aussi dévoilé que la scène où elle remet son badge et son arme à son commandant n’était pas prévue dans le scénario original. « Quand on a lu le texte, je me suis dit : “il faudrait que je l’annonce à mon commandant avant de l’annoncer à tout le monde”. Et Gildor a eu la même idée. On a proposé cette petite petite scène-là, qui est juste une image en fait. Ç’a été acceptée ».

La comédienne a d’ailleurs publié hier, sur le Facebook de l’émission, un très joli message pour les fans qui ont été très attristés de son départ.

Pour écouter l’extrait :