Lundi dernier, on apprenait à Sucré salé le nom de la personne qui allait coanimer avec Julie Bélanger à Ça finit bien la semaine.




Ce sera l’humoriste Jean-Michel Anctil qui prendra la relève de José Gaudet qui a annoncé son départ de l’émission au printemps. Dans une entrevue au magazine La Semaine, Anctil s’est confié sur son nouveau rôle de coanimateur.

Le principal intéressé a révélé que c’est sa conjointe qui lui a suggéré de poser sa candidature. « J’ai demandé à mon agente de contacter la production. La première journée d’auditions, j’étais en tournage pour Plan B : je ne pouvais pas me libérer. Mon agente a fait des pieds et des mains pour qu’il y ait une deuxième journée. Quand on a confirmé qu’il y en aurait une, j’étais disponible. Je me suis préparé et j’ai donné tout ce que j’avais. Je suis ressorti de l’audition content, car j’avais eu du plaisir avec Julie », a-t-il expliqué.

L’acteur rappelle qu’il a déjà eu la chance de travailler avec Julie Bélanger alors que les deux travaillaient à la radio. « Oui, nous avions fait de la radio ensemble à Québec, il y a 20 ans. J’animais, alors que Julie faisait la chronique culturelle et la météo. Entre nous, ça a cliqué. Julie est un excellent public. C’est motivant ! »

De son côté, Julie Bélanger a indiqué à La Semaine que Jean-Michel Anctil était un choix évident. Elle a expliqué qu’entre elle et Jean-Michel « ça a cliqué ». « C’était naturel et facile, comme si nous avions toujours animé ensemble. C’était un peu étrange… », a-t-elle ajouté. L’animatrice de télévision affirme avoir « toujours gardé un bon souvenir de Jean-Michel ». « À l’audition, c’était évident que la place devait lui revenir. Ce n’est pas un nouveau départ, ce sont des retrouvailles. Autour de moi, l’écho est très positif », a-t-elle confié.