En novembre dernier, nous avions annoncé une terrible nouvelle concernant le journaliste sportif Jean Pagé : son cancer de la prostate était de retour !

Il s’était d’ailleurs confié dans les pages d’Échos Vedettes pour en glisser quelques mots. « Disons que je vis relativement bien. Je ne sors pas beaucoup parce que j’ai un petit problème de locomotion. Et mon cancer de la prostate a récidivé. Ça, c’est officiel », avait-il déclaré à ce moment.

Dans une entrevue accordée au Journal de Montréal et publiée aujourd’hui, l’ancien commentateur sportif a donné des nouvelles de son état de santé.

Il a avoué à Réjean Tremblay qu’il « ne vaincrait pas le cancer » et qu’il voulait « passer les derniers mois de sa vie » dans sa maison de Morin-Heights.

L’auteur de la série Lance et compte lui a parlé de plusieurs sujets, dont la mort. « La mort, c’est l’inconnu. Personne n’est revenu pour nous en parler. Si mourir, c’est fermer les yeux comme lorsqu’on s’endort, alors je suis prêt. Mais c’est certain que cet inconnu fait poser des questions. Je comprends les personnes âgées ou les malades qui ont besoin de la religion. Qui ont besoin de croire. Je me questionne beaucoup. Si j’étais solitaire, si je n’étais pas aussi bien appuyé et entouré, si j’étais dans une unité de soins palliatifs comme ça devrait être le cas, je ne sais pas comment je vivrais ma vie spirituelle. Oui, je me questionne… », a-t-il dit.

Pour lire cette touchante entrevue, c’est ici.