L’animateur des prochains Gémeaux, Jean-Philippe Wauthier, a précisé qu’il n’aura pas le choix de parler du cas d’Éric Salvail. Lors de la dernière édition des Gémeaux, Salvail coanimait la soirée avec Wauthier.

Dans une entrevue qu’il a donnée à l’émission Les Échangistes, Jean-Philippe Wauthier a souligné que l’affaire « Salvail » serait inévitablement abordée. « Je n’ai pas le choix d’en parler, je n’ai pas le choix de le vivre. Éric n’est pas un fantôme, c’est juste que c’est une réalité. Il faut en parler, de ces choses-là », a-t-il confié à Pénélope McQuade.

Puisqu’il s’agit d’un sujet délicat, l’animateur a demandé l’aide des gens du milieu pour trouver la meilleure façon pour présenter cette saga. « Le lendemain de l’affaire d’Éric, tous les jours je me fais demander : “ça va être quoi ta première ligne, quand tu vas rentrer sur le stage ?” Et depuis ce jour, j’essaie de la trouver. »

Les prochains Gémeaux devraient revêtir une couleur particulière en raison des vagues de dénonciation qu’il a eues. Wauthier a avoué que le milieu de la télévision a été le plus touché, à commencer par Éric Salvail.

« […] Il ne faut pas faire semblant. La dernière fois qu’on l’a vu ou presque [Éric Salvail], c’était sur cette scène-là. On va en parler », a-t-il précisé.