Hier, on apprenait que l’humoriste Jean-Thomas Jobin avait participé à une vidéo pour la Société protectrice des animaux de Montréal.

De ce qu’on comprend, Jobin a prêté sa voix pour la narration de la vidéo en question pour cet organisme qui s’occupe des animaux maltraités, abandonnés ou blessés.

Mais un commentaire d’un internaute semble avoir interpellé l’humoriste. En effet, on pouvait y lire : « Soit docile dans ta cage, purifie tes pattes, porte ta muselière, farme ta gueule et attend le vaccin obligatoire au cerveau lent à Trudeau ». Jobin n’a pas non plus aimé se faire traiter de « conformiste hypocondriaque comme tous les autres artistes ».

L’humoriste n’a pas perdu de temps et lui a écrit : « Sûrement, le genre de gars pas de personnalité qui fait des copier-coller des réplique de tes gourous ? VA T’EN ! » L’internaute a mis un terme à la discussion en disant qu’il « ne faisait pas partie d’une secte » et qu’il « était anticonformisme » depuis sa naissance.