L’animatrice de Ça finit bien la semaine, Julie Bélanger, était une des invitées de l’émission La vraie nature animée par Jean-Philippe Dion.

Si la carrière de la pétillante animatrice est à son apogée, cette dernière a vécu des moments plutôt sombres autrefois. Bélanger a confié qu’à une certaine époque de sa vie elle se trouvait laide et vieille. Elle n’avait que 33 ans.

« […] Pendant ces mois-là, il y a des mois que je me disais qu’il fallait que j’aille payer mes comptes… et je ne savais pas comment faire pour sortir de chez moi. Je n’étais pas capable. Là, il fallait que j’aille en thérapie et que j’apprenne à m’aimer », a-t-elle indiqué.

Jean-Philippe a demandé à la chanteuse comment elle se voyait aujourd’hui; si sa confiance en elle était meilleure. La blonde a mentionné qu’elle avait appris à accepter la personne qu’elle était et aussi à donner de grandes doses d’amour.

Heureux de voir que l’animatrice de radio a fini par s’aimer avec les années et qu’elle a davantage confiance en elle.

Crédit photo : Éric Myre
Source : En vedette