Il y a quelques jours, la comédienne Nadia Essadiqi, mieux connue sous le nom d’artiste La Bronze, a partagé une photo d’elle portant un uniforme de policier.




Jusque là, tout est correct puisque l’actrice joue le rôle d’une policière dans Doute raisonnable, série présentée sur les ondes de Radio-Canada. Mais sur l’uniforme, on peut voir les initiales ACAB (All Cops Are Bastards).

La principale intéressée a expliqué au Journal de Montréal « qu’elle n’avait aucune mauvaise intention et qu’elle s’est rendu compte » que ces initiales pouvaient blesser certaines personnes. Elle a d’ailleurs offert ses excuses.

L’autre problème, c’est que Julie Perreault a aimé la photo sans savoir ce que signifiait l’acronyme. « J’ai été irresponsable de ne pas regarder correctement et ignorante de ne pas savoir ce que voulait dire ce terme », a-t-elle mentionné au Journal de Montréal.

À LIRE: « Tout le monde en parle » : Alexandre Barrette taquine Julie Perreault sur Sébastien Delorme !

 « J’ai défendu des policiers pendant toute ma carrière, c’est à peu près la profession que je respecte le plus. Je suis en désaccord de tout et je suis absolument désolée aujourd’hui d’être prise dans cette affaire, car je n’y suis vraiment pour rien », a-t-elle conclu.