La chanteuse américaine Katy Perry a créé un scandale sans le vouloir et c’est à cause des souliers qu’elle vendait sur Katy Perry Collections. En effet, certains internautes ont fait un lien avec le blackface.

En voyant le tollé, l’interprète de Teenage Dream a jugé pertinent de retirer les souliers des étagères. Dans un communiqué publié aujourd’hui, l’artiste a indiqué qu’il fallait voir ses souliers comme un « clin d’œil à l’art moderne et au surréalisme » et non comme un acte de blackface.

Selon TMZ, la chanteuse a également mentionné qu’elle et son équipe n’avaient pas l’intention de rire des personnes noires.

Un autre produit de la vedette américaine, un chandail Gucci, a été aussi « accusé » de « blackface » et a été retiré des magasins.

Voici les souliers « racistes » :

CRÉDIT : KATY OERRY COLLECTIONS
CRÉDIT : KATY OERRY COLLECTION

Sources : JdeM, Radio-Canada