S’il y a un des mentors qui nous a le plus épatés à La Voix, c’est bien Kevin Parent pour sa répartie et sa présence d’esprit. Lui et Éric Lapointe formaient une belle paire.

Dans un entretien qu’il a livré au 7Jours, l’interprète de Seigneur est revenu sur la façon dont il a obtenu son rôle de mentor. C’est simplement une question de hasard, si on veut. Voici ce qu’il avait à raconter :

« C’est arrivé tout simplement. J’avais deux billets pour le spectacle-hommage à Leonard Cohen et j’ai invité Éric, qui est un vieux chum. D’habitude, il est dur à pogner… Mais il est venu avec moi et c’était une très belle soirée. À un moment donné, il m’a dit qu’il cherchait un mentor. Puis il me l’a demandé, et j’ai dit oui. Ça m’a tenté tout de suite », a-t-il confié au magazine 7Jours.

L’homme de 45 ans a vraiment eu une vibe particulière avec les participants de l’équipe Lapointe. Il savait toujours quoi leur dire, comment leur dire et quels mots utiliser. Ç’a touché vraiment les spectateurs.

 « Je me suis branché naturellement à eux. Et le plus honnêtement du monde, j’ai essayé de leur dire : “Voici ce que je capte de ce que tu m’as dit. Voici ce que tu pourrais faire…” C’est allé tout seul », a-t-il révélé.

Le chanteur, qui s’est fait connaître avec son premier disque Pigeon d’argile, a tout fait pour être honnête avec les jeunes qu’il coachait.

« Je savais trop bien ce que c’était pour les jeunes d’être sous les projecteurs. Alors, je me devais d’être aussi honnête que je le pouvais. Et ce contact, honnête, c’est une seconde nature pour moi ».

Maintenant, il ne reste qu’à savoir si le Gaspésien reviendra comme mentor pour la prochaine saison de La Voix. À moins que ce soit comme juge ? Ça serait chouette !

Source : Hollywood PQ