La formation anglaise Muse avait un souhait particulier : entendre sa chanson Starlight dans l’espace. Elle peut dire maintenant que son vœu s’est enfin concrétisé.

En fait, c’est une demande qu’à fait Matthew Bellamy et ses deux comparses à l’astronaute britannique Tim Peake. Ce dernier a décollé le 15 décembre pour son séjour dans la Station spatiale internationale en compagnie du Russe Iouri Malentchenko et l’Américain Timothy Kopra.

L’astronaute aurait tweeté au groupe de Devon que « ça sonne bien sur Terre, mais c’est encore mieux en orbite ». Pendant son voyage dans l’espace, l’homme de 42 ans a aussi fait jouer Don’t Stop Me Now (Queen), Beautiful Day (U2) et A Sky Full of Stars (Coldplay).

Rappelons que le trio britannique sera de passage à Montréal les 20 et 21 janvier au Centre Bell ainsi que les 18 et 23 janvier au Centre Vidéotron pour Drones World Tour.