Du 28 avril au 1er mai se déroule le Festival de l’Érable à Plessisville. L’organisation ne s’attendait sûrement pas que la venue d’Éric Lapointe, en tête d’affiche de son événement, causerait une certaine controverse.




Le rockeur, dont le show doit avoir lieu le 30 avril prochain, a eu beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux du Festival. Certaines personnes étaient d’accord avec la venue du chanteur, d’autres non.

Devant la tourmente, l’équipe du Festival n’a pas eu le choix de préciser sa position, à savoir si elle retirait ou non le spectacle de l’interprète de Mon ange.

Dans le communiqué de presse en ligne sur le compte Facebook du Festival, on peut lire que l’organisation a décidé de ne pas annuler le spectacle. « Il est très important de mentionner que nous n’excusons pas les gestes qu’il a commis, mais qu’il est trop tard pour notre organisation de reculer étant donné l’engagement financier déjà engendré à la signature de ce contrat que nous avions signé avec l’agence d’Éric Lapointe en 2019, avant les événements auxquels il a plaidé coupable en 2020 et reçu une sentence », a écrit le Festival de l’Érable.

Comme mentionné, le Festival a indiqué qu’un montant sera remis à des organismes locaux ou régionaux qui s’occupent des droits des femmes ou de la violence conjugale.

En juin dernier, l’annulation du spectacle d’Éric Lapointe à Trois-Rivières avait également fait réagir.