Ce soir avait lieu la finale de La Voix 7. Comme d’habitude, les téléspectateurs ont vécu plusieurs émotions et ont eu droit à de belles surprises.

Le premier finaliste, Colin Moore, a repris le grand succès d’Aerosmith, Crazy. Avec sa voix roque, le chanteur de 39 ans a offert une bonne prestation. Il était visiblement dans son élément. Le rockeur dans l’âme a livré une performance très punchée et très près de son univers. On sentait que Moore avait un plaisir fou sur scène et la connexion avec le public et les musiciens était à son maximum.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

La seconde finaliste, Rafaëlle Roy, s’est réapproprié Golden Slumbers / Carry That Weight des Beatles. Comme d’habitude, la chanteuse a donné tout ce qu’elle avait pour cette pièce. Encore une fois, l’artiste a prouvé qu’elle avait l’étoffe d’une chanteuse professionnelle. Sur le plan vocal, la jeune femme a été très solide. Même si elle n’a pas gagné, nous sommes certains qu’elle aura une grande carrière.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

S’en est suivi Vincent Chouinard qui nous a impressionnés avec sa douce voix sur la chanson d’I Can’t Make You Love Me de Bon Iver. Accompagné de son piano, l’homme de Québec a bercé le public avec son timbre mélancolique et authentique. Il a livré une prestation digne d’un finaliste.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

La dernière finaliste et la grande gagnante de cette année, Geneviève Jodoin, a réinterprété Pendant que du prolifique Gilles Vigneault. La femme de L’Isle-aux-Coudres a présenté probablement sa meilleure performance de la saison. On la sentait très imprégnée par la chanson et sa voix était très puissante. Elle a remporté La Voix avec 47% des votes.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Au retour de la pause, Corey Hart a offert un medley qui comprenait A Little Love, Tonight (I Wrote You This Song), Boy In The Box, Never Surrender, Sunglasse At Night. Sur cette dernière, Marc Dupré et Éric Lapointe ont joint leur voix à celle du mari de Julie Masse. La prestation était impressionnante et sur la coche.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Robert Charlebois a suivi avec ses plus grands succès dont Ordinaire, J’t’aime comme un fou, Tout écartillé, Te v’la et Le mur du son. Les candidats ont donné leur 100 % pour rendre hommage à ce monument national de la chanson.

Michael Bolton a repris ses succès comme How Can I Live Without You, When A Man Loves A Woman, How Can Be Lovers avec, entre autres, les candidats de l’équipe de Lara Fabian. Il était beau d’entendre Colin Moore sur la reprise de Percy Sledge. Les candidats ont donné beaucoup de vigueur aux pièces de Michael Bolton.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Le chanteur Loud, en spectacle le 30 avril et le 1er juin au Centre Bell, est venu chanter son hit Les femmes savent danser ainsi que sa nouveauté Fallait y aller ! Entouré des candidates de La Voix, le rappeur a fait danser le public.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Éric Lapointe est venu présenter sa nouveauté L’envie, composée par Jean-Jacques Goldman et chantée par Johnny Halliday. La très jolie Julie Masse, qui a obtenu un immense succès dans les années 90, a revisité son répertoire avec Les idées noires, Billy, Prends bien garde et C’est zéro. À noter la présence d’Alexandre Da Costa au violon lors de C’est zéro.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

La gagnante de l’an passé, Yama Laurent, a offert un pot-pourri incluant Naître de Marie-Chantal Toupin et I Want To Know What Love Is de Foreigner. Le Cirque Éloize est venu présenter un extrait du spectacle Seul ensemble, Je dis bonjour à la vie, en compagnie des 24 candidats.

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Comme on peut le constater, le chanteur écossais Lewis Capaldi, qui devait chanter avec l’équipe de Marc Dupré, n’était pas présent. On ne sait pas pour quelle raison il était absent.