La chanteuse Lady Gaga a fait toute une confession lors de l’émission The Me You Can’t See animée par Oprah Winfrey et le prince Harry. Elle a déclaré aux animateurs présents qu’elle était devenue enceinte après avoir été violée.

L’interprète de Poker Face a affirmé qu’elle avait 19 ans à l’époque et qu’elle travaillait déjà dans le milieu de la musique. « Un producteur m’a dit : “Enlève tes vêtements”. J’ai dit non et je suis partie. Ils m’ont dit qu’ils allaient brûler toute ma musique. Et ils n’ont pas arrêté. Ils n’ont pas arrêté de me demander, et je me suis figée et je ne me souviens même pas », a-t-elle confié.

L’artiste a révélé avoir ressenti une douleur intense et être devenue engourdie par la suite, en plus d’être malade pendant des semaines. « J’ai réalisé que c’était la même douleur que j’avais ressentie lorsque la personne qui m’avait violée m’avait déposée, enceinte, au coin d’une rue, chez mes parents, parce que je vomissais et que j’étais malade. Parce que j’avais été maltraitée. J’ai été enfermée dans un studio pendant des mois… », a-t-elle continué.

Évidemment, cet événement a perturbé la chanteuse au point de se mutiler de nombreuses fois. La star américaine a indiqué que sa santé mentale a été quelque chose de difficile à améliorer, mais elle y est parvenue en utilisant les outils qui étaient à sa disposition pour bien gérer ce sombre moment.