Radio-Canada nous apprend que l’avenir du RockFest n’est pas encore certain. Ceux qui détiennent le festival, Outaouais Rock, sont en train de négocier avec des hommes d’affaires du milieu pour trouver une solution.

L’avocat d’Outaouais Rock, Me Jean Lozeau a indiqué à Radio-Canada qu’aucune décision n’a été prise, mais que le festival pourrait être acheté ou que des gens d’affaires pourraient investir dans le Rockfest. La date butoir pour présenter quelque chose aux créanciers est le 21 décembre, soit vendredi prochain.

Hier avait lieu une rencontre entre la municipalité et Alex Martel. Selon Radio-Canada, l’administration ne souhaite pas investir dans le festival et privilégie un partenariat. Martel a déclaré aux médias : « Ç’a été une super belle rencontre, je suis bien content, je pense que c’est positif pour la suite des choses avec la municipalité. Je ne peux pas commenter sur l’ensemble de la situation, mais nous sommes ouverts à collaborer et travailler ensemble ».

Selon le site 99scenes.com, une édition de 2019 du RockFest pourrait avoir bien lieu si on en croit certains indices. Toutefois, Alex Martel a indiqué à 99scenes.com qu’il « travaillait encore pour sauver le festival » et que « des annonces seront faites dans un futur rapproché ».

CRÉDIT PHOTO : 99SCENES.COM

Rappelons que le festival est présentement sous la Loi de la faillite et de l’insolvabilité.

Crédit photo : Karine Dufour