Le commandant Daniel Chiasson, joué par Gildor Roy, est un rôle que les Québécois ont appris à aimer. Le comédien a posé un geste très touchant et humain qui prouve sa grande générosité.




Dans l’émission Puisqu’il faut se lever au 98,5 FM, Paul Arcand a révélé une histoire très touchante sur Éric, un homme de 45 ans atteint de déficience intellectuelle, qui est un grand fan de la série District 31, et plus particulièrement de Daniel Chiasson.

Le père du principal intéressé a raconté à l’animateur l’histoire de son fils. « C’est un enfant — je dis enfant même s’il a 45 ans — qui est très social, qui aime les gens et quand on a commencé à écouter District 31, il est tombé en amour avec le commandant Chiasson. Et l’on demeure proche des studios MELS, où est tournée la série. L’automne dernier, on passait à côté et Éric a vu Gildor Roy dehors alors il m’a crié d’arrêter et il est parti vers la clôture pour l’appeler, mais en fait c’était plutôt crier ».

C’est alors que Gildor Roy est venu vers lui et a discuté avec lui. Éric lui a dit qu’il faisait des autos à coller miniatures et qu’il viendrait lui porter une voiture de police. C’est en décembre qu’Éric a remis au commandant Chiasson la fameuse auto de police qu’on peut voir dans la série.

Lundi dernier, Gildor Roy a pu lui faire visiter les studios et il a pu regarder le tournage. L’homme de 45 ans a eu droit à mot de l’acteur et une tasse à l’effigie de District 31. Le père a mentionné que son fils a raconté son expérience à toute la famille.

Le comédien, qui était au bout du fil, a expliqué à Paul Arcand qu’il ne faisait pas cela pour avoir une entrevue à son show. « Qu’est-ce que tu veux faire devant autant de pureté et de bonté ? C’est exceptionnel ce qu’on a vécu avec District, alors c’est la moindre des choses d’en rendre un peu », a-t-il dit.

Gildor Roy a toutefois précisé qu’il n’y avait plus de tasse ; donc, de ne pas venir sur le « bord de la clôture » pour en avoir une.

Vous pouvez écouter l’histoire ici.