La comédienne Jacynthe René avait fait jaser en 2018 en raison d’un conseil controversé qu’elle avait donné à une internaute. Même l’Ordre des chimistes s’en était mêlé.

Voilà que c’est au tour du Collège des médecins de demander que la comédienne « soit condamnée pour pratique illégale de la médecine ». C’est ce que le Journal de Montréal a dévoilé.

Ce qui fait défaut, ce sont entre autres deux vidéos qui ont été publiées sur les réseaux sociaux. On reproche à la comédienne d’avoir « agi de façon à donner lieu de croire [qu’elle] est autorisée à faire un acte réservé [aux médecins] », peut-on lire.

La poursuite ne touche pas seulement Jacynthe René, mais également le naturopathe Christian Limoges et sa clinique L’Aube. D’après le Collège des médecins, ce sont deux vidéos mises en ligne sur Facebook qui est au cœur du litige et dans lesquelles on parle d’un programme de détox. Même si Mme René et M. Limoges ne se sont jamais qualifiés de médecins, ils sont allés trop loin selon le Collège. C’est ce que rapporte le JdeM.

On reproche aux deux personnes d’avoir laissé entendre qu’ils étaient des médecins et « non d’attaquer le modèle d’affaires de la Maison Jacynthe », comme l’indique le quotidien montréalais. Mme René et M. Limoges ont répliqué qu’ils n’avaient jamais eu cette intention et ne se sont jamais décrits de cette façon.

Selon leur avocat, si ce terme a été utilisé, c’était « pour dire qu’ils ne sont pas médecins et qu’il faut aller en consulter un ».

Le jugement dans cette cause sera rendu en mars prochain.

Source : Journal de Montréal