Le 8 avril dernier, on apprenait que l’humoriste Philippe Bond faisait face à des accusations concernant l’alcool au volant.




Lundi, le juge Martin Gagnon a refusé la culpabilité de l’humoriste pour facultés affaiblies. En effet, la requête a été rejetée parce que Philippe Bond n’était pas présent au palais de justice de Rivière-du-Loup.

D’après les informations de Radio-Canada, l’avocat de Bond, Jean-Daniel Debkoski, a demandé que le dossier de son client soit transféré dans le district de Terrebonne, car son client y habite. On ne sait pas encore si cette requête sera acceptée.