Si vous avez manqué Mötley Crüe à Montréal, vous pouvez vous reprendre au Centre Vidéotron le 20 octobre. La première partie est assurée par Alice Cooper. En attendant la venue du groupe, voici les 5 chansons que vous devez connaître!

GIRLS, GIRLS, GIRLS
(Girls, Girls, Girls, 1987)
La chanson, qui a connu un succès monstre sur les palmarès, fait référence aux clubs de strip-teaseuse, et le visuel le prouve assez bien! Curieusement, trouver un emplacement où tourner le clip a été difficile, car la plupart des clubs de danseuses ne servaient aucun alcool! Rappelons que MTV a interdit la diffusion du clip en raison de la nudité.
https://www.youtube.com/watch?v=b7o425R-zjI

DR. FEELGOOD
(Dr. Feelgood, 1989)
La chanson a été la première a atteindre le Top 10 du Billboard, soit la 6e position, le 28 octobre 1989. Le groupe en a vendu plus de 500 000 copies seulement aux États-Unis. La station musicale VH1 a classé le titre comme la 15e plus grande chanson hard rock de tous les temps.

WITHOUT YOU
(Dr. Feelgood, 1990)
La power ballade Without You a obtenu un gros succès au début des années 90. Le clip a été tourné au Grand 1894 Opera House, au Texas! Au départ, la réalisatrice Mary Lambert voulait faire “un film de moto”, mais le groupe s’objectera à cette idée. Nikki Sixx décrit le clip comme très réaliste. On peut voir des traces de la tradition perse dans les dernières secondes de la vidéo.

IF I DIE TOMMOROW
(Red, White & Crüe)
Écrit à l”origine pour la formation pop punk québécoise Simple Plan, la chanson a été refusée par Pierre Bouvier et sa bande, car elle ne cadrait pas vraiment avec les chansons de Still Not Getting Any… Le producteur, Bob Rock, a proposé le titre aux gars de Mötley Crüe, sachant que ces derniers étaient en train d’enregistrer de nouvelles compositions. La chanson a plu à Nikki Sixx, même si ce dernier a apporté plusieurs modifications au morceau!

DON’T GO AWAY MAD (JUST GO AWAY)
(Dr. Feelgood, 1990)
Le clip de cette ballade dans la veine de Without You a été réalisé par Mary Lambert. Dans une entrevue accordée au Rolling Stones, le batteur Nikki Sixx a vu cette ligne quelque part dans un film, mais il ne se rappelle pas le titre du film. Le chanteur Vince Neil affirme, de son côté, qu’il adore la jouer et la chanter. C’est une chanson qui lui fait du bien.