Dans une entrevue accordée à La Presse +, l’humoriste Anaïs Favron révélait qu’elle avait reçu au moins 5 menaces de mort à son endroit depuis l’entrevue de Maripier Morin à Tout le monde en parle où elle prenait le siège du « fou du roi ».

La jeune femme avait déjà eu droit à un commentaire déplacé et haineux de la part d’une fan de l’ex-candidate d’OD. Depuis, Anaïs Favron avait décidé de fermer son compte Facebook. Pour plus de détails sur l’entretien, c’est ici.

Sans grande surprise, plusieurs personnes ont dénoncé avec raison comment l’humoriste a été traitée, dont son ex-copain, le comédien Vincent Bolduc. Dans un message publié sur son compte Twitter, ce dernier a appuyé son ancienne amoureuse.

« Solidaire avec la mère de mon plus grand qui reçoit tant de haine pour avoir posé des questions justes à Morin. Si t’as rien à faire le soir, appelle ta mère, ta fille qui te parle plus, ton frère qui boit, mais fais de quoi de mieux de ton temps, estie », a-t-il écrit.

Cette dernière lui a répondu en lui disant : « merci ».