L’ancienne candidate de Star Académie était invitée comme conférencière à Lévis lors du Colloque Femmessor.

La chanteuse-entrepreneure, qui produit maintenant des spectacles avec sa compagnie AV Productions, a avoué vouloir faire bouger les choses, mais que l’industrie musicale faisait la sourde oreille.

L’artiste, qui a enregistré son dernier disque à l’aide d’une campagne de sociofinancement, croit fermement que les gens du milieu artistique la boudent et ne s’intéressent pas à elle.

Elle est attristée de voir qu’elle n’a aucune nomination au prochain gala de l’ADISQ, qui sera présenté sur les ondes de Radio-Canada le 29 octobre et sera animé par Louis-José Houde.

«L’industrie n’a pas voté pour moi. Je suis boudée. Ce n’est pas grave parce que je ne fais pas ce métier pour cela. Des embûches, il y en a toujours. Quand tu t’assumes, tu peux juste être plus grand et inébranlable », a-t-elle indiqué à TVA Nouvelles.