Après plus de 7 jours, le gala de l’ADISQ et ses controverses font encore jaser. Ce coup-ci, c’est l’animateur de la soirée, Louis-José Houde, qui a donné son point de vue.

Dans une entrevue accordée à Gravel le matin diffusée sur les ondes d’Ici Première, l’humoriste a expliqué au sujet du geste posé par Hubert Lenoir qu’il était en harmonie.

« C’est une fête de la création, de la musique, de la crédibilité et de l’originalité. Ça se fait dans le cadre d’un gala, qui est assez rigide, où il y a beaucoup de cravates et de politiciens dans la salle. C’est assez sérieux un gala », a-t-il déclaré.

Selon lui, si les gens arrivent habillés de la même façon et disent la même chose, c’est contradictoire. Il avoue qu’il doit être bien habillé puisqu’il est l’animateur. « Les artistes qui montent sur scène, ils feront comme ils voudront. Je n’ai pas de problème avec cela », a-t-il expliqué.

En ce qui concerne la controverse de Mario Pelchat, l’humoriste a trouvé sa sortie peu élégante. « Comme producteur, il a le droit de le dire, mais s’en prendre à Klô Pelgag, j’ai trouvé cela moins élégant. Je trouve que ça transforme son moment. Interprète féminine de l’année, ce n’est pas rien. Le lendemain, elle se retrouve à répondre à des attaques. Je trouve cela dommage pour elle », a-t-il raconté.

Source : Gravel le matin