Le Journal de Montréal nous apprend que la maison de rêve que s’était acheté Louis-José Houde n’était pas si de rêve finalement…

Celui qui a mis la main sur une maison de plus de 2 millions en 2016 à Montréal a vite déchanté lorsqu’il s’est aperçu que sa nouvelle demeure cachait des vices.

Selon le JdeM qui obtenu la copie de la poursuite, on y trouverait de la moisissure dans le toit, planchers du sous-sol gondolés et tuyaux sanitaires défectueux. La maison serait « un risque pour la santé des occupants », peut-on lire.

Selon l’avocat de Houde, ce dernier a dû dépenser environ 200 000 dollars pour remettre la maison en bon état. C’est pourquoi l’humoriste a décidé de trainer en cour l’ancien propriétaire.

Selon la requête déposée et obtenue par le Journal de Montréal, « l’inspection préachat n’a pas permis de constater ou de recenser de signes/indices permettant à l’acheteur de croire en la présence/l’existence des problématiques […] ».

C’est l’an passé que l’humoriste s’est rendu compte que quelque chose clochait. Son sous-sol avait une forte présence d’humidité, car un drain ne fonctionnait plus.

Source : Journal de Montréal