Louis Morissette était l’un des invités de l’émission Le beau dimanche diffusée sur les ondes d’Ici Radio-Canada.

Il était sur le plateau du talk-show de Rebecca Makonnen et Jean-Philippe Wauthier pour parler de sa présence dans le film La chute de l’empire américain de Denys Arcand. Il a profité également de l’occasion pour expliquer qu’il était devenu moins baveux avec les années.

Le comédien a indiqué aux animateurs que le fait de choquer, de dire ce qu’il pense ne le dérangeait pas, mais que sa femme, Véronique Cloutier, prenait les coups.

« J’ai vu à travers les années des moments où je disais des choses qui pouvaient choquer des personnes de pouvoir. Ça ne me dérangeait pas, mais les gens allaient se venger sur ma femme. Ça paraissait trop se venger sur moi, donc on « bashait » les projets de Véro », a-t-il révélé.

Le fait de s’occuper des Productions KOTV, qu’il a fondé en 2011 avec Alain Chicoine et Louis-Philippe Drolet et qui prend de l’expansion depuis, lui a fait réaliser qu’il devait faire attention à ce qu’il dit.

« Il y a des artisans et des artistes qui travaillent très, très fort, alors moi je ne peux pas me revirer et aller dire tout ce que je pense et nuire à leur travail. Je suis devenu guidoune ! », a-t-il raconté.

Pour écouter l’entrevue, c’est ICI

Crédit photo : Karine Dufour / Ici Radio-Canada