La comédienne Lucie Laurier était hier de la manifestation contre le port du masque obligatoire dans les endroits fermés ou semi-fermés. L’actrice s’est entretenue avec une journaliste de Radio-Canada, Jacaudrey Charbonneau, qui voulait en savoir davantage sur son opinion.

L’entrevue donnée à la journaliste de la société d’État a été reprise par le compte Facebook Les illuminés du Québec. Comme on s’y attendait, Laurier ramasse les médias québécois ainsi que le gouvernement. D’entrée de jeu, la comédienne a rappelé qu’ils n’étaient pas « irresponsables », car ils s’informaient sur les vaccins et sur les décisions prises par le gouvernement. « Ça suffit. Nous ne sommes pas des imbéciles ni des abrutis. C’est terminé de nous parler comme si nous étions des décérébrés », a-t-elle indiqué.

Celle qui a joué dans Mont Foster a également jeté son dévolu sur le Dr Horacio Arruda. « Arruda, ce n’est pas un scientifique. On a compris que les personnes qui tentent de dire la vérité, qui cherchent une vérité, se font complètement démolir et détruire, et ça suffit. Ce n’est pas vrai que le gouvernement veut notre bien en ce moment. Réveillez-vous! On n’a pas besoin de gouvernement comme parent. Il faut se responsabiliser », a-t-elle balancé.

Sans grande surprise, elle a descendu les médias, les accusant de désinformation. Elle a indiqué durant l’entretien que les médias font que diffamer. Elle a toutefois rappelé que les anti-masques ne voulaient pas faire de désobéissance civile. « L’intelligence et l’activité cérébrale ne sont pas la désobéissance civile. […] Là, il n’y a personne qui vous tripote en ce moment. Il n’y a personne qui vient vous tripoter. Avez-vous remarqué ? Tout le monde est pacifique, tout le monde est gentil. Personne ne porte l’odieux. Nous n’avons pas à être responsables de la corruption systémique au Québec. OK ? »

Source : Hollywood PQ