Dans un texte très touchant, l’animatrice de L’Amour est dans le pré, Marie-Ève Janvier, a raconté la pire journée de sa vie. C’était le 4 janvier 2013.

Sur les réseaux sociaux, elle a partagé ses états d’âme en lien avec le cancer qui a eu raison de son frère Louis-Philippe, décédé seulement à l’âge de 26 ans.

C’est avec beaucoup de tristesse qu’elle a appris la mauvaise nouvelle et qu’elle ne pouvait malheureusement rien faire. « Le médecin cherchait ses mots pour nous annoncer à ma sœur, mes parents, la blonde de mon frère et moi, que le cancer de mon frère avait gagné. Qu’à 26 ans, c’était fini », a-t-elle confié à ses abonnés !

Devant la situation, Janvier était désemparée. Elle se sentait si impuissante. « Une douleur qui m’en levait le cœur.
On ne disait rien. On ne faisait que se regarder avec nos larmes qui coulaient sur nos joues. Mon frère a été le
premier à parler, il a dit : « c’est correct » », a-t-elle enchaîné.

Trois jours plus tard, son frère avait quitté notre monde. Il était parti. « Et je ne comprenais pas pourquoi la terre continuait de tourner. Mais elle a continué de tourner. Et la page suivante du Grand Livre de la vie a tourné avec comme titre DEUIL. Un mot de 5 lettres, qui est difficile à expliquer ».

La jeune femme a avoué que, même si les souvenirs sont douloureux, ils font du bien.

Rappelons, sur une note positive, que son amoureux Jean-François Breau l’a demandée dernièrement en mariage.

Voici le texte en question  :

À la radio  :