La semaine dernière, Patrice Bélanger recevait Maripier Morin sur le plateau de Sucré salé pour parler bien sûr du Arlette, mais également de la saga Morin-Nolin.




Dans une entrevue accordée au site Showbizz.net, l’ancienne beauté du Banquier est revenue sur sa présence à Sucré salé. D’entrée de jeu, elle a déclaré que « le monde était super froid » et que l’animateur lui a indiqué de s’asseoir.

Après avoir écouté l’entrevue, Maripier Morin a trouvé qu’elle « avait parlé avec son cœur » et qu’elle n’avait pas « essayé de jouer une game ». Elle n’a pas tenté de faire « comme si tout était parfait ».

Même si les questions posées par Patrice Bélanger n’étaient pas faciles, elle a indiqué à Showbizz.net que l’entrevue s’était déroulée avec « grâce » et « délicatesse ». Et ce, même si certains membres de l’équipe de l’émission ne souhaitaient pas la voir sur le plateau.

Avec franchise, elle a expliqué que c’était « représentatif de la société en un sens ». « Il y a des gens qui vont dire : oui, on peut pardonner et d’autres vont dire non. C’est bien normal que, dans son équipe, il y ait les deux opinions. Mais oui, j’étais déboussolée, j’ai reçu cette question-là, je voulais perdre connaissance », a-t-elle ajouté. La jeune femme a affirmé qu’elle savait que ce ne serait pas facile et c’était correct ainsi.