L’ancien joueur de hockey, George Laraque, est une des personnalités québécoises à avoir eu la COVID-19. Guéri de la maladie, l’athlète avoue toutefois qu’il refuserait de se faire vacciner.

C’est dans l’émission Politiquement incorrect de Richard Martineau animé sur QUB Radio que Laraque a raconté son histoire et a fait cette déclaration. Il a avoué qu’on l’avait obligé de se faire transporter à l’hôpital Charles-Lemoyne en ambulance. « J’aurai été correct chez moi. J’imagine que c’est pour entrer dans le système qu’ils m’ont envoyé là-bas. Je n’ai jamais eu peur pour ma vie, du tout. Ce n’était vraiment pas si pire que cela. Écoute, dans la chambre, je faisais des squats, des exercices et j’avais de l’oxygène dans le nez ; je bougeais, je sautais partout ! », a-t-il dit.

Durant l’entrevue, le sportif a affirmé que le gouvernement a fait tellement peur aux gens avec ce virus que même les « vegans », qui sont des défenseurs des droits des animaux, se ferait vacciner. Il a également admis qu’il était un anti-vaccin. « La raison pour laquelle je suis anti-vaccin, c’est que depuis le début des temps, le corps humain est une machine qui a été capable de combattre beaucoup de virus, qu’on a passé à travers notre humanité. La seule chose qu’on peut contrôler, c’est un corps sain », a-t-il déclaré.

Laraque a ajouté plus tard : « La raison pour laquelle je ne le prends pas, c’est que je juge que de la façon dont je vis et je mange, mon système immunitaire est assez fort pour combattre n’importe quoi ». L’ancien joueur du Canadien est toutefois conscient que beaucoup de gens ne mangent pas bien et s’alimentent mal et que pour eux un vaccin est peut-être primordial.

Source : Politiquement incorrect, QUB Radio