Le comédien qui incarnait Michel Couillard dans Watatatow, Hugo St-Cyr, est décédé il y a déjà trois ans. En effet, le jeune homme était atteint du cancer des os et il avait marqué toute une génération.

Dans une entrevue accordée au Journal de Montréal, la mère du disparu s’est livrée sur cette douloureuse étape. Elle a indiqué que le premier Noël sans lui avait été bouleversant.

« À cette période, j’avais l’impression qu’il allait franchir la porte de la maison dans cinq minutes, je savais que ce n’était pas vrai, mais c’est comme si ça me faisait du bien de penser cela, témoigne Mme Massy, alors que l’artiste était son enfant unique. Mais avec le temps, tu réalises graduellement que tu ne le reverras plus », a-t-elle confié au journaliste Simon Dessureault.

Elle a également raconté avoir eu beaucoup de difficulté à verbaliser sur les souffrances vécues par la mort d’un enfant. Et elle s’est tournée vers des groupes discussion, un conseil que lui avait donné une travailleuse sociale.

« Sans vouloir faire de critiques, il y a juste les parents endeuillés qui peuvent comprendre des parents endeuillés », a-t-elle expliqué au JdeM. Malheureusement, le groupe de discussion Les amis compatissants, qui a fermé ses portes en 2016.

« J’avais encore besoin de parler de mon deuil, mais je n’avais pas la force de construire un organisme avec un conseil d’administration », a-t-elle ajouté. C’est pourquoi elle a mis sur pied Parent d’un Ange en janvier 2017.

Photo : Radio-Canada/Jean-Pierre Karsenty