La formation californienne a décidé de remettre les pendules à l’heure au sujet de la mise en demeure intentée contre le groupe canadien Sandman.

Pour ceux qui ne connaissent pas Sandman, le groupe est réputé pour jouer des reprises de Metallica. Toutefois, en se dirigeant dans une salle de concert, le chanteur Joe Di Taranto a eu la surprise de sa vie en recevant par courriel un document de 41 pages de la part d’un avocat! Ce dernier sommait les membres de Sandman à ne plus utiliser le nom et les logos des Californiens.

Joe Di Taranto ne s’est pas gêné pour faire passer son message sur Facebook :  « Quelques personnes savent que je fais des reprises de Metallica dans un groupe de musique Sandman. Quand j’ai mis les pieds dans l’endroit où nous devions jouer à Londres, j’ai reçu une mise en demeure de la part des avocats de Metallica. C’est fou! LOL ! »

Les interprètes de Enter Sandman n’ont pas pris de temps pour réagir. En entrevue au magazine Billboard, ils ont avoué que l’avocat en question a fait un peu trop de zèle et que les membres n’étaient pas au courant de cette mise en demeur. “Nous adorons les groupes qui reprennent nos chansons; c’est de cette façon que nous avons commencé. Nous avons même enregistré un album-double. C’est une époque dont on garde des souvenirs impérissables.” Selon les dires des musiciens, l’avocat a pris la route “vers l’Alaska pour aller faire de la pêche sur la glace pour toujours“.  Finalement, plus de peur que de mal!