L’humoriste Michel Mpambara a exaucé le souhait demandé par le gouvernement, soit d’aller prêter main-forte au réseau de la santé. En effet, ce dernier a répondu à l’appel et est allé travailler dans un CHSLD.

Dans une publication partagée sur son compte Instagram, Mpambara a expliqué qu’il avait hésité avant de mettre en ligne une photo de lui avec uniforme, masque et visière. « J’ai hésité durant trois longues secondes avant de me décider à poster ces photos pour éviter les critiques de ceux et celles qui pourraient m’accuser d’agir ainsi au profit de mes comptes Instagram et Snapchat et cie », a-t-il écrit.

C’est toutefois une de ses amies, Gabrielle Arsenault, qui l’a fortement encouragé à mettre des photos en ligne pour que d’autres puissent suivre son geste. « Sincèrement, je bosse dans un CHSLD quelque part à Montréal en me disant que ma mère Thérèse ou la grande Clémence DesRochers ou encore le grand Yvon Deschamps y résident ou pourraient être parmi les résidant.es », a-t-il confié.

Il a avoué aimer cela en « tabarnouche » !

Voici la photo publiée :

View this post on Instagram

J’ai hésité durant trois longues secondes avant de me décider à poster ces photos pour éviter les critiques de ceux et celles qui pourraient m’accuser d’agir ainsi au profit de mes comptes Instagram et Snapchat et cie. Pis là, ma meilleure amie Gabrielle Arsenault m’a rassuré que mon geste d’aller au front pourrait en encourager ou influencer d’autres à s’engager. (Yes sire! J’suis rendu “influenceur” Bitches!) Sincèrement, je bosse dans un CHSLD quelque part à Montréal en me disant que ma mère Thérèse ou la grande Clémence DesRochers ou encore le grand Yvon Deschamps y résident ou pourraient être parmi les résidant.es. Pis, j’aime ça en tabarnouche. P.s: j’ai quand même attendu de passer deux semaines à l’emploi dans ce CHSLD avant de poster les photos; au cas où je ne puisse pas tenir le coup après une 1ère journée à la job. #chsld #frontlineworkers #frontal #montreal #toughlife

A post shared by Michel Mpambara (@michel_mpambara) on