La comédienne Mirianne Brûlé, qu’on a pu voir dans le rôle de Sélina Laporte-Carpentier dans Ramdam, a fait les frais des anti-vaccins après avoir parlé des vaccins sur des stories d’Instagram.

Dans un message diffusé sur son compte Instagram, la jeune femme a dû faire préciser sa pensée après avoir retiré ses publications sur le sujet. « Ok ! Je vais supprimer mes stories sur le vaccin, car ça crée des débats et j’ai 0 l’intention d’embarquer là-dedans… moi je le fais pour voyager et voir ma famille. Je respecte vos opinions, mais j’ai pas le temps de débattre… Bonne journée ! », a-t-elle écrit.

Story d’Instagram de Mirianne Brûlé

Ses explications n’ont pas semblé plaire à certains internautes qui trouvaient qu’elle s’était fait « endoctrinée ». C’est pourquoi l’actrice a décidé de partager quelques commentaires comme celui-ci : « Un vaccin pour voyager…. Je ne peux pas croire qu’ils ont réussi à vous faire croire ça. Avant, un vaccin c’était supposé être pour la santé.. Maintenant c’est pour voyager. Vous ne vous rendez même pas compte que c’est illogique ?? Même votre esprit, votre âme ne vous envoie pas de red flag ? vous êtes à ce point endoctriné ? C’est pas drôle… c’est triste ».

Story d’Instagram de Mirianne Brûlé

L’actrice a répliqué que ce n’était pas elle qui faisait les lois, « même si c’est illogique et fâchant ». Elle a rappelé que ça lui prenait un vaccin si elle voulait voir sa famille et si elle voulait voyager.

Dans une autre story d’Instagram, elle a indiqué que son chat était vacciné contre la rage et la leucémie.

Story d’Instagram de Mirianne Brûlé