La dernière fois que le comédien Simon-Olivier Fecteau avait pété un petit coche sur les réseaux sociaux, c’était pour dénoncer les complotistes. Le voilà qui revient sur le fait que Montréal serait trop à gauche selon ses dires !

Dans une publication partagée sur son compte Facebook, le réalisateur du Bye Bye a expliqué que Montréal était tellement à gauche qu’elle ne s’en rendait même plus compte.

Il a donné comme exemple le projet de vélo sur la rue St-Denis. « Y mette des voix rapides de vélos et réduire la circulation automobile de moitié… à l’année ?! Vraiment ?! Pourquoi à l’année ? Pas un test durant l’été ? », a-t-il décrié. Il s’est demandé s’il y avait assez de vélos l’hiver pour justifier ce projet.

Il a trouvé irresponsable qu’on agisse de cette façon agressive pendant que les commerces ont été mis à rude épreuve pendant la pandémie. « On dirait que la direction se fait le mandat de faire les plus gros changements possibles pour carrément détruire le système. “Et même si la cause est écologique, je ne pense pas que ça excuse l’agressivité de ce changement”, a-t-il ajouté.

Il a terminé son message en disant que la Ville de Montréal aurait pu attendre que la crise du coronavirus se soit calmée.