Le propriétaire du Beach Club, Olivier Primeau s’est exprimé vendredi sur la couverture médiatique des déboires de la compagnie Téo Taxi.

Précisant qu’il ne commentait pas le sujet de l’article du Journal de Montréal, le conseiller à l’émission XOXO a tenté de savoir si l’enflure médiatique sera la même que celle de Caroline Néron.

« À tous les pseudos connaisseurs qui ont osé critiquer l’entreprise PRIVÉ sans SUBVENTIONS de Caroline Néron… j’ai hâte de voir si vous allez lui réserver le même sort pour ça lol et est ce qu’il va aller à tout le monde en parle se faire critiquer parce qu’il gère mal son entreprise avec des fonds publics… pas sûr moi », a-t-il souligné dans une publication partagée sur son compte Facebook officiel.

Aujourd’hui, Primeau a mis en ligne un article du JdeM où on apprend que l’entreprise a mis la clé dans la porte. Le jeune homme a accompagné sa publication d’un monsieur triste.

Rappelons que plus de 450 personnes ont perdu leur emploi.