Le chanteur français, interprète du succès Qui a le droit, est dans l’eau chaude après que le journal Le Parisien ait révélé des comportements déplacés sur une esthéticienne lors d’un massage.

« La star a tenu des propos laissant entendre clairement qu’il attendait une prestation à caractère sexuel. Ce qu’elle aurait refusé catégoriquement malgré l’insistance de l’artiste. Si l’on en croit l’esthéticienne, très choquée par le comportement de Patrick Bruel, la star aurait refusé de se vêtir d’un sous-vêtement jetable et souhaité rester nue, contrairement à l’usage », peut-on lire dans Le Parisien. Aucun témoin n’était sur place.

Le Parisien a contacté le chanteur français, qui a évidemment nié les faits : « Nous étions une heure avant mon concert, dans ma loge, accessible à tous. Mon équipe, mes collaborateurs, mes enfants étaient à proximité et ont l’habitude d’entrer à tout moment dans ma loge. Je n’ai pas eu la moindre intention ni le moindre geste déplacé envers cette femme ».

Le chanteur a confirmé le massage et le fait qu’il était nu, « car il faisait très chaud », mais réfuté les accusations de gestes déplacés.

Crédit photo : Getty Images