Vendredi dernier, Patrick Huard a rendu visite à Christian Bégin sur le plateau de Y’a du monde à messe. L’humoriste s’est confié sur le fait de se retirer des médias sociaux !

Celui qui anime La tour à TVA a expliqué qu’il avait un gros défaut, celui de ne pas « laisser quelqu’un dire une connerie deux fois ». Huard a raconté, qu’après une fois, il se sentait obligé de dire à l’internaute que ce n’est pas vrai ce qu’il dit. « C’est plus fort que moi. Et là, ça tombe dans la confrontation et dans l’obstination », a-t-il indiqué.

L’animateur a confié qu’un voyage en Gaspésie lui a fait réaliser que les réseaux sociaux lui avaient fait perdre beaucoup de temps. Le fait d’écrire des textes de peu de caractères ne permettait pas de développer ses idées en profondeur selon le principal intéressé.

« Je n’étais plus capable, et là j’ai paniqué. Je me suis réentraîné à lire des livres, des romans, des livres qui sont plus techniques, d’apprentissages », a-t-il dit. En fait, l’artiste s’est rendu compte que les réseaux sociaux ne lui apportaient pas grand-chose et le rendaient plutôt malheureux.

Pour lui, les réseaux sociaux, c’est une espèce de réalité parallèle qui « n’existe pas » dans sa vie. « J’ai l’impression qu’un jour on parlera de ça comme de la cigarette. Historiquement, d’une affaire qui n’avait pas d’allure », a-t-il ajouté.