En raison de la journée #BellCause, plusieurs personnalités québécoises se sont donné le mot pour en parler. Un des artistes qui nous a le plus touchés, c’est l’humoriste Phil Roy qui s’est livré à ses abonnés.

Dans un message partagé sur les réseaux sociaux, le jeune homme a affirmé qu’on ne le verrait jamais sans sa montre. « Pas que ce soit une montre intelligente, pas qu’elle soit particulièrement belle, à vrai dire je n’aime pas le bracelet. C’est une bonne montre, je crois, elle va jusqu’à 250 m sous l’eau, mais je n’ai jamais le souffle nécessaire pour tenir aussi loin, pis en même temps, la piscine hors terre chez mon père ne submerge même pas mes épaules, même en plein centre, là où c’est le plus profond », a-t-il écrit.

Roy a même expliqué qu’il pouvait rebrousser chemin s’il n’avait pas sa montre. Pour lui, cet objet est primordial, car il lui indique son rythme cardiaque. Par le passé, le jeune homme a souvent fait des crises de panique.

« Au début, ces crises provoquaient un sentiment que mon cœur battait plus vite. Plus je lisais sur ces symptômes, plus je lisais sur les crises cardiaques. Plus mon historique de recherche comportait des lectures cardiaques, plus mes symptômes de panique se transformaient », a-t-il précisé.

Il a raconté qu’un jour l’ambulance s’était pointée en raison d’un épisode de panique très douloureux qui s’est produit devant ses colocs. Finalement, il s’agissait d’une crise de panique et elle est rapidement disparue.

Sa montre a un effet bénéfique, car elle lui permet donc de gérer son stress ou ses épisodes de panique.

Pour lire le message au complet :