On se souvient qu’en 2015 le batteur des BB, François Jean, avait déposé une poursuite contre Patrick Bourgeois pour une somme de 30 000. Mais voilà qu’Échos Vedettes a annoncé dans sa dernière édition que le litige était réglé.

De ce qu’on comprend, c’est après la sortie de l’album univers que la relation entre les deux musiciens s’est envenimée. « Il nous a conté des mensonges. Puis il m’a mis dehors. C’est un manque de respect pour moi, pour les fans et ce qu’on a créé ensemble. Je veux ravoir ce qu’il m’a pris et qu’il sorte de ma vie », avait déclaré François Jean dans une entrevue accordée au Journal de Montréal.

Selon la succession de Patrick Bourgeois, le batteur « aurait toujours été payé pour son travail et les spectacles auxquels il a participé, et ceci, comme l’a été Alain Lapointe, l’autre membre du groupe original », peut-on lire dans un document de la cour.

Voilà que le magazine Échos Vedettes affirme dans ses pages que la dispute entre les musiciens est maintenant terminée, car une entente est intervenue entre les parties. Ils n’ont pas eu à témoigner au palais de justice de Saint-Jérôme comme c’était prévu au début du présent mois.

Comme c’est toujours le cas, les détails concernant l’entente sont demeurés confidentiels.