Antoine Bertrand, Louis-José Houde et Catherine Chabot sont venus rendre visite à Jean-Phillipe Wauthier sur le plateau de Bonsoir, bonsoir. Les artistes étaient là pour promouvoir le film Le Menteur.

Chaque fois qu’Antoine Bertrand est présent à une émission, il faut toujours s’attendre à ce que le segment soit le meilleur de l’épisode. Et hier, ç’a encore été le cas. Le comédien a raconté une anecdote incroyable.

Il a expliqué qu’on demande souvent aux comédiens de raconter une anecdote amusante qui s’est produite lors d’un tournage, mais souvent ces derniers ont de la difficulté à le faire, car ils ne s’en souviennent jamais. « Mais là, je suis content de le dire, j’avais hâte de faire la promo parce que j’ai une anecdote pour les dix prochaines années », a-t-il confié fièrement.

Bertrand a expliqué que le rôle joué par Louis-José Houde travaille dans l’aviation, donc il est normal que des scènes soient tournées à l’aéroport de St-Hubert. Il a rencontré un des joueurs des Capitals de Washington et ce dernier a invité Bertrand et ses collègues à assister au match qui se déroulait le soir même au Centre Bell contre les Canadiens.

« Louis-José et moi on est de grands fans de hockey donc on a l’air de deux enfants dans un magasin de bonbons. On a quand même les Capitals devant nous qui viennent de gagner la Coupe Stanley. Et là, Mathieu Perron, défenseur québécois, reconnait Louis-José, nous demande ce qu’on fait là, il me reconnait, on lui explique qu’on tourne un film. Et là, il nous demande si on veut venir voir la game le soir », a-t-il dévoilé.

Après, Mathieu Perron leur a demandé s’ils souhaitaient venir manger avec lui et d’autres joueurs. « On s’en va au Vieux-Port, on mange au restaurant, et là, ce qu’il ne nous avait pas dit c’est qu’un de ces joueurs-là est Alexander Ovechkin. Et là Mathieu Perron explique un peu à Alex Ovechkin qui on est, que Louis-José fait du stand-up et que moi j’ai joué l’homme le plus fort du monde au cinéma », a-t-il lancé.

C’est alors qu’Ovechkin a proposé à Bertrand de faire du tir au poignet. Qui a gagné ? Bertrand, évidemment ! « Et tout ça, c’est absolument… faux ! On vous rappelle que Le Menteur prend l’affiche le 10 juillet ! », a-t-il ajouté.