Après l’humoriste Mariana Mazza et Annie Dufresne en 2019, c’est au tour de Rosalie Bonenfant de dénoncer l’envoie d’une « dick pic » de la part d’un internaute.

La jeune femme a utilisé les médias sociaux, plus précisément Instagram, pour exposer à ses abonnés cette situation dégradante et inappropriée. Sérieusement, on ne comprend pas cette idée d’envoyer une photo de son pénis à des personnalités québécoises féminines. C’est quelque chose qui nous échappe et les gars devraient s’en abstenir !

Dans une publication Instagram diffusée lundi, la fille de Mélanie Maynard a indiqué ceci : « Comme ce gars a besoin d’attention plus qu’autre chose…j’aurais tendance à dire « do your thing Internet ». Ça prend combien de signalements pour qu’il se voit retirer son accès aux réseaux sociaux définitivement? On trouve sa mère et on lui envoie ou quoi? »

Pensant que l’animatrice de radio n’allait pas partager la photo en question, l’auteur de l’envoi de du cliché, un certain Jean-Michel, a demandé qu’elle supprime la story qu’elle avait faite, car il ne croyait pas que ça allait l’offenser. Le jeune homme ne croyait pas non plus qu’elle allait « agir de même » et que c’était ses photos à lui.

S’enfonçant davantage dans la stupidité, il a donné comme excuse ridicule qu’il « n’était pas à jeun » et qu’elle « avait usurpé son identité ». Rosalie Bonenfant a ajouté qu’il lui avait dit qu’il voulait « la baise bin solide »

Dans une vidéo, Rosalie Bonenfant a confirmé qu’elle était allée voir les autorités policières pour porter plainte contre celui qui lui avait envoyé une « dick pic ».

Crédit : story Instagram de Rosalie Bonenfant
Crédit : story Instagram de Rosalie Bonenfant