L’humoriste Christine Morency était invitée à Sous écoute, un podcast de Mike Ward. Celle-ci a expliqué pourquoi elle s’était fait taper sur les doigts lors de l’enregistrement de Silence, on joue.

Elle a raconté que depuis qu’il n’y a plus de public, il est difficile pour elle de savoir jusqu’où elle peut aller. Et visiblement, elle a dépassé la limite permise.

« Bellefeuille, sa manette ne marchait pas, il n’était pas de bonne humeur, j’essayais donc de remettre le fun, j’en mettais plus que le client en demandait. À un moment donné, il doit faire deviner un mot », a-t-elle confié.

Le mot qu’il devait trouver était « adultère » et pour lui faire deviner, l’humoriste a lancé : «S’pas ta femme, s’pas ta femme!» Il faut savoir que Christine Morency avait fait un mouvement de bassin le disant.

L’équipe de production a averti la jeune femme en lui rappelant que l’émission était diffusée à l’heure du souper sur les ondes de Radio-Canada.

L’humoriste a également raconté avoir dérangé une rencontre de la production en voulant s’excuse. « Quand toute la prod était en meeting, je suis rentrée dans le bureau et j’ai dit : “heille vraiment tout le monde, je sais que j’ai trop sacré. Excusez-moi.” »