Avec la pandémie qui sévit en ce moment, les temps sont durs pour tout le monde et pas seulement pour le milieu artistique et les bars et restaurants.

Dans une entrevue accordée à Saskia Thuot dans les pages du magazine 7 Jours, la comédienne a expliqué que la pandémie avait été difficile pour elle. « Mais dans notre métier, rien n’est gagné ; il y a des actrices et des acteurs extraordinaires au Québec. Récemment, pour moi, ç’a été plus difficile. On s’est même demandé si on allait vendre la maison », a-t-elle confié.

Celle qu’on a pu voir dans Virginie et Km/h a raconté avoir mis de l’argent de côté, mais le fait d’avoir très peu travaillé en deux ans n’a pas aidé. « Disons les vraies affaires : avoir quelques jours de tournage par année, ce n’est pas assez. Sans compter le maudit virus ! Heureusement que j’avais la PCU. Je n’avais pas le choix », a-t-elle dit.

Une chance, la vie de la comédienne va beaucoup mieux maintenant. On la verra d’ailleurs dans les nouveaux épisodes des Pays d’en haut. « J’ai bien hâte de voir le mélange “masque et corset” ! », a-t-elle indiqué.